Collection
CONCRETE ABSOLUTION

Disponible à la galerie Armel Soyer

La première collection Concrete Absolution de Jimmy Delatour, comportant une méridienne, une table, une table basse et quatre bougeoirs est un hommage à l’architecture, à l’homme et au modernisme.

Le béton a été l’outil d’une révolution qui a permis à l’homme de s’élever, de remodeler et réinventer son habitat, un outil synonyme de nouvelles libertés architecturales et de grandes aspirations sociales.
Si il a permis d’écrire une nouvelle page dans l’histoire du XXème siècle, le béton se trouve pourtant souvent décrié. Part ces pièces de mobilier, véritable micro-architectures à l’aspect volontairement brut, comme des prolongations des structures qui nous entoure, Jimmy Delatour appelle à une réconciliation avec le béton, à le libérer des préjugés qui l’accompagnent.
Il joue avec des formes au dessin très radical et aux lignes pures, projetant la matière au premier plan, avec une masse et des volumes assumés, rehaussés de cuivre ou associés au verre.
Une collection réalisée en béton fibré haute performance, comme un écho, un rappel de la volonté de l’homme de se réinventer et de perdurer dans son environnement.